Ils ont réalisé leur stage de fin d’études chez Voyage Privé et ont beaucoup appris. A la fin de cette expérience, ils ont choisi de commencer leur carrière professionnelle pour de nouveaux horizons, en France ou à l’étranger. Pourtant, quelques mois ou années après, ils sont de retour chez Voyage Privé avec l’envie de reprendre cette belle aventure avec nous. 

Rencontre avec Victoire, International Business Developer….

Tu étais chez nous en stage à quelle époque et que faisais-tu ? 

Aucun texte alternatif pour cette image

A l’époque j’étais en 4ème année à l’école ESCCA. Je suis arrivée en 2016 dans l’équipe Remote et j’étais International Business Developer. Je faisais beaucoup de choses, c’était très divers : j’ai touché a de l’achat où je négociais des produits domestiques pour les sites belges et suisses. J’ai fait du marketing où je devais aller chercher des partenaires d’acquisition (email et display) et je faisais pas mal de reporting hebdomadaires et mensuels (financiers, acquisition, etc.) pour quantifier mon activité et suivre mes chiffres. J’ai aidé aussi au lancement du site aux Pays-Bas en faisant des études de marché. Voyage Privé a lancé ce pays juste à la fin de mon stage.

Quel souvenir gardes-tu de ton stage ? 

Aucun texte alternatif pour cette image

J’ai beaucoup aimé mon stage parce que les missions étaient très diversifiées et j’ai beaucoup appris des autres services de la boite. J’étais sur plusieurs sujets divers et dans une petite équipe Remote international avec de gros enjeux de croissance, j’avais beaucoup d’autonomie. C’était le tout début du Remote chez Voyage Privé !

J’ai aussi gardé un très bon souvenir de l’ambiance dans l’entreprise et le fait que l’équipe soit constituée de personnes ayant différentes nationalités.

Qu’as-tu fais après ? 

J’ai fini ma dernière année à L’ESSCA puis pendant 1 an et demi j’ai travaillé dans une boite de la food tech à Paris qui faisait de la livraison de repas pour les entreprises le midi. J’étais « city manager ». En gros, je m’occupais de l’ouverture et du développement de cette entreprise dans la région sud de Paris. C’était une super expérience, très intrapreneur. J’avais fait un master « entreprenariat » donc c‘était vraiment ce que je cherchais. J’étais seule pour lancer l’activité, puis 3 personnes m’ont rejoint et à la fin on était 12.

L’expérience était très cool mais tout n’était pas parfait et je voulais quitter la région parisienne. Retourner dans la région PACA ! J’ai toujours gardé contact avec des collaborateurs Voyage Privé et toujours garder dans un coin de ma tête que j’aimerai y retourner. Pile au moment de ma rupture conventionnelle avec mon entreprise, Voyage Privé m’a recontacté ! Un super timing !

Qu’est-ce qui t’as fait revenir chez nous ?

Je suis désormais International Business Developer, je me charge des 4 pays Remote (Allemagne, Suisse, Belgique, Pays-Bas). L’idée est de faire grandir ces pays qui ont de gros enjeux de croissance.

Aucun texte alternatif pour cette image

C’est vraiment l’opportunité professionnelle qui m’a décidé. Le poste qu’on me proposait me plaisait énormément. C’était un challenge de retourner dans cette équipe Remote qui avait doublé. De nouveaux pays ont été ouverts et je travaille sur tous ces marchés. C’est un poste très transverse en contact avec toutes les équipes de l’entreprise pour développer le projet. C’est stimulant !

Tu te vois où dans 2, 5 ou 10 ans ?

Tout peut arriver mais dans 2 ou 5 ans, je me vois évoluer chez Voyage Privé sur un poste de management et potentiellement au Remote, parce que j’aime le côté transverse de cette équipe.

Et puis dans 10 ans ? J’ai toujours l’idée de monter ma boite. Je veux prendre mon temps pour faire les choses bien et trouver le bon associé pour bâtir un projet qui a du sens !

Laisser un commentaire